• Burton Richard (1925-1984)

    Burton Richard (1925-1984)

     

      

      

    Richard Burton, de son vrai nom Richard Walter Jenkins, naît le 10 novembre 1925 à Pontrhydyfen, en Angleterre.

    Issue d’une famille nombreuse : il est le 13ème d’une famille de 14 enfants. Sa mère meurt 2 ans après sa naissance et son père perd toute envie de vivre. Il arrête de travailler à la mine et se met à boire. Sa soeur Cécilia, ainée de la famille, s’occupe de tous ses frères et soeurs.

    A 8 ans, Richard fume et boit de la bière, il devient le petit caïd du quartier. Son nouveau professeur, Meredith Jones, de l’école du quartier le sauve de sa vie en déclin : il lui enseigne le grec et le latin. Ils fondent le club de rugby de la ville. A ce moment là, il découvre sa passion pour les langues et les sports.

    Quelques années plus tard, il rencontre un certain Philipe Burton, professeur d’anglais et écrivain, qui le prend sous son aile. Richard voit en lui le père absent, son protecteur lui ouvre les portes du théâtre.

     

     

    Il ira jusqu’à faire une demande d’adoption afin qu’il puisse postuler à la Royal Air Force (RAF) pour pouvoir passer un concours d’entrée à Oxford. En 1947, il quitte la RAF en raison de la fin de la guerre, il est donc démobilisé.

    Il part travailler un temps à la BBC mais finit par décrocher quelques rôles au théâtre. Grâce à cette expérience il a la possibilité de voyager à travers les Etats-Unis.

    En 1948, il fait la rencontre de son 1er grand amour, Sybil Williams, qu’il épousera. Mais Richard est instable vis-à-vis des femmes : il ne demande pas à les aimer ou qu’elles l’aime mais souhaite uniquement les posséder.

    En 1951, il décroche son 1er rôle au cinéma dont il est très fier râce au film britannique « Waterfront ». L’histoire lui rappelle sa propre enfance : un marin alcoolique qui a déserté sa famille 14 ans auparavant retrouve sa famille.

      

      

    C’est à ce moment-là que le réalisateur Alexander Korda le remarque et l’enguage. Il arrive donc à Los Angeles. Il fait la connaissance d’Elizabeth Taylor lors d’une soirée. Elle fait comme si elle ne l’avait pas remarquée bien qu’il soit au centre des convesations. Pourtant chacun reste de son côté et la soirée demeure dans leurs esprits.

    En 1958, le projet « Cléopatre » avec l’actrice débute mais Richard Burton ne fait pas encore partie du casting. Le tournage est stoppé net car Elizabeth tombe gravement malade : elle souffre d’une pneumonie et manque d’en mourrir. En 1959, elle est sur pied et le tournage peut reprendre. Cependant, entre temps, les autres acteurs travaillent sur d’autres projets. Le casting doit recommencer : Rex Harrison reprend le rôle de Jules César et Richard Burton devient Marc-Antoine. Le couple Taylor-Burton nait.

    En 1964, il tourne dans le film « La Nuit De L’Iguane » de John Huston au casting de marque d’après une pièce de Tennessee Williams. Il est le révérand Shannon épris entre 3 femmes qui jouent avec lui : l’intelligente Ava Gardner, la sage Deborah Kerr et l’insousciante Sue Lyon. Le film est un succès incontestable.

    En 1966, il tourne pour la dernière fois avec Elizabeth dans « Qui A Peur De Virginia Woolf ? » : on ressent le couple en nauffrage. De plus, les conditions de tournages sont difficiles car ils ont pour ordre de tourner la nuit avec une simple caméra.

    Après ce film, Richard Burton tourne tout et n’importe quoi : il attrapé la grosse tête et se ruine. Afin de faire vivre sa famille, il fait tout pour gagner de l’argent. Malgré tout, il reste proche de ses 3 enfants, surtout de sa fille Jessica autiste.

    En 1977, il redevient le spectre du révérand Shannon dans « L’Exorciste II » mais la gloire n’est plus là. La fin de sa carrière il la passera à la télévision principalement.

    Il sera nominé 7 fois à l’oscar mais n’obtiendra jamais la récompense alors que celle de « Qui A Peut De Virginia Woolf ? » il la méritait.

    Il souffra également d’insomnie toute au long de sa vie.

    Au cours de sa vie, il se maria à 5 reprises :

     - Sybil Williams (1929-) du 5 février 1949 au 5 décembre 1963.

    Ils eurent 2 enfants : Kate Burton née en 1957 et Jessica née en 1961.

     

    Richard Burton

     

     - Elizabeth Taylor (1932-) du 15 mars 1964 jusqu’au 26 juin 1974 puis du 10 octobre 1975 jusqu’au 1 août 1976. Ils eurent un enfant.

     - Susan Hunt d’août 1976 jusqu’en 1982

     - Sally Hay du juillet 1983 jusqu’à son décès le 5 août 1984

    Richard est décédée d’une hémorragie cérébrale le 5 août 1984 à Céligny, en Suisse.

    Il est enterré au cimetière protestant Churchyard, en Suisse.

    Quelque unes de ces citations :

    « Un acteur est moins qu’un homme, une actrice a quelque chose de plus qu’une femme »

    « Ma maison est l’endroit où sont mes livres »

     

     

    Richard Burton

     

     

    Richard Burton et Elizabeth Taylor

    Pour plus d’informations, visitez :

     

      

    http://cinememorial.com/Acteur_detail.php?id=715

     

     

     

     

     

     

    « VOITURES des ANNEES 50BROADWAY 1906 »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks