• La COUR ROYALE de COCHINCHINE

     

    La Cour Royale était l'organe suprême du pays, elle était composée d'un Roi et des mandarins.

    Une "Assemblée Générale" était organisée tous les 1 et 15 de chaque mois au Palais Thai-Hoa. Les mandarins qui siégeaient à la capitale devaient être présents. Ils s'alignaient dans La Cour Royale, devant le Roi, en suivant une règle stricte: les plus haut gradés devant.

    A la tête de l'administration, on retrouvait un Tong Doc (Gouverneur général ou Préfet), chargé de l'administration des provinces, il avait sous ses ordres les mandarins chefs de circonscription (tri phu, tri huyên, tri châu) qui devaient faire respecter les lois, les règlements et assurer l’exécution des ordres de l’autorité.

    Pour accéder au mandarinat, il fallait être un lettré, et pour cela réussir les examens qui se déroulaient à Nam Dinh tous les 3 ans (voir "La progression sociale").

    On reconnaissait l'importance d'un mandarin au nombre de parasols qu'il possédait lors de ses déplacements.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « COCHINCHINE ANCIENNE1942 »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks