•  

     

     


     
     

      

      

      

      

    Jamais huit sans neuf (sang neuf ?)... Selon le tabloïd américain Us Weekly, la divine Elizabeth Taylor , âgée de 78 ans,va se marier pour la neuvième fois... avec un jeune homme de 49 ans.
    Définitivement femme «cougar», la mythique actrice aux yeux violets s'offre par ailleurs un mariage mixte. Un événement pas si fréquent chez les people en Amérique.

    Jason Winter, le fringant élu, par ailleurs nouveau manager de Janet Jackson, travaillerait selon le journal américain pour «Sterling Winters management», une société de production d'artistes. Le couple aurait déjà confirmé l'heureuse nouvelle.


    En couple depuis plusieurs années

    «Leur amour n'est pas secret», aurait affirmé une source proche des deux tourtereaux, qui assure que ce mariage est planifié depuis des années. L'agence Getty possède par ailleurs des photos du couple sur tapis rouge datant de 2007.

    «Jason est l'un des hommes les plus merveilleux que j'ai connu et je l'aime», avait confié la légende du cinéma hollywoodien à la journaliste Liz Smith en 2007.

    Liz Taylor qui affiche une carrière de quatre décennies, a raflé deux fois l'Oscar de la meilleur actrice et s'est mariée deux fois avec l'acteur Richard Burton, semble pourtant toujours aussi fleur bleue. «Jason nous a acheté une magnifique maison à Hawaï et nous nous y rendons aussi souvent que possible.» «La Cléopâtre» de la 20th Century Fox (1963) n'a pas fini de faire des ravages.

     
     

      

      

    Une carrière exceptionnelle (à découvrir en images en cliquant ici)

    C’est sa mère, Sara Taylor, qui l’a poussée dans le milieu du cinéma. En 1941, elle tourne son premier film There’s One Born Every Minute mais les studios Universal ne croient pas en cette actrice enfant “au regard d’adulte“. Puis en 1943, Elizabeth joue dans Fidèle Lassie. Mais c’est le film Le Grand National qui lui donne son premier grand rôle. En 1946, Elizabeth obtient le premier rôle dans Le Courage de Lassie (Courage of Lassie), puis elle joue l’une des Quatres Filles du Docteur March. Liz, qui a souvent joué dans des comédies familiales, passe rapidement à des rôles d’adultes car elle grandit vite et sa beauté devient évidente. C’est à l’âge de seize ans qu’elle joue dans le film Guet-apens aux côtés de Robert Taylor, dont elle sera l’épouse. En 1951, la jeune actrice rencontre son meilleur ami, Montgomery Clift sur le tournage de Une Place au Soleil. Par la suite, elle enchaîne plusieurs superproductions, notamment Géant et L’Arbre de Vie.

    Elizabeth Taylor acquiert son premier Oscar de la meilleure actrice en 1961. Deux ans plus tard, c’est la consécration. Elle interprète Cléopâtre dans le film éponyme. C’est un véritable succès et elle devient l’actrice la mieux payée du cinéma. Son deuxième oscar lui est décerné pour sa prestation dans le film Qui a peur de Virginia Woolf?.

    Sa carrière ne s’arrête pas là puisqu’elle participe à de nombreux films comme La Mégère apprivoisée, Reflets dans un oeil d’or, Les Noces de cendre, Victoire à Entebbé, Le Miroir se brisa, L’Oiseau Bleu, ou encore Les Pierrafeu, sorti en 1994 et qui sera son dernier et plus mauvais film.

    Elizabeth Taylor a également une belle carrière sur le petit écran. Elle participe aux séries télévisées Hopital Central, La Force du Destin, à la saga Nord et Sud, et elle prête même sa voix à Maggie dans Les Simpsons (série qui lui a aussi créé son propre personnage).

      

      

      

      

    Liz Taylor, une femme au grand cœur

    Liz Taylor n’est pas seulement une grande actrice. C’est aussi une femme téméraire et engagée. Après le décès de son ami Rock Hudson, mort du sida, Liz consacre énormément de temps à communiquer sur cette maladie et à collecter des fonds pour la lutte contre le sida. En 1991, elle fonde même The Elizabeth Taylor AIDS Foundation destiné à recueillir des dons. Elle est présente dans bons nombres d’évènements pour la lutte contre le sida, comme les soirées organisées au Festival de Cannes tous les ans (voir ici).

    Elizabeth Taylor reçoit des récompenses pour ses activités caritatives. Hormis ceux-ci et ses Oscars, ce ne sont pas les seules récompenses qu’elle gagne. Rien qu’en France, Jack Lang lui remet les insignes de commandeur des Arts et des Lettres en 1985 (voir la vidéo ici), et en 1987 elle est décorée de la Légion d’Honneur par François Mitterrand.

    Ses époux, ses amants, ses amis

    En ce qui concerne sa vie privée, Elizabeth Taylor est connue pour ses nombreuses relations amoureuses. Elle a été mariée huit fois avec sept hommes différents. Elle a épousé deux fois l’acteur Richard Burton, avant de divorcer deux fois de lui (en 1974 puis en 1976). Elle se marie pour la première fois en 1950 avec Nicky Hilton, et pour la dernière fois en 1991 avec Larry Fortensky, de qui elle divorcera 5 ans plus tard. Son dernier compagnon aura été Jason Winters, un petit jeune de trente ans de moins qu’elle. De ses unions, elle a eu quatre enfants. En dehors de ses mariages, Elizabeth a également eu des liaisons, avec George Hamilton ou Frank Sinatra par exemple.

    Liz Taylor est une femme qui a bon nombre d’amis. Parmi eux, se trouvent Montgomery Clift (à qui elle sauva la vie), James Dean ou encore Michael Jackson dont elle était très proche. En 1989, elle remet un prix à ce dernier aux Heritage Awards. Pour voir la vidéo, cliquez ici. A l’occasion des 65 ans de l’actrice, le Roi de la Pop a chanté Elizabeth I love you, qu’il a composé spécialement pour elle (voir la prestation de Michael Jackson ici).

    Nous disons donc au revoir à une grande actrice, à une femme extraordinaire, à une légende intemporelle.

    Pour voir les images de cette étoile d’Hollywood, cliquez ici.

    Sur ce thème : liz taylor

      

      

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  •  

     

     Elizabeth Taylor au début des années 1990

     

     

     

     

     

     

     

    Elizabeth Taylor

     

     

     

     

     

    Du 2 au 12 décembre 2011 à New York, une exposition unique dévoile la collection d'Elizabeth Taylor.

     

     

     

     

     

    Le lit à baldaquin, dans lequel l'actrice a célébré la dernière de ses nuits de noces, va être vendu aux enchères la semaine prochaine à Edimbourg.

     

    Les lots, issus de l'une des plus belles collections privées du XIXe siècle victorien et appartenant à la famille Forbes aux Etats-Unis, seront constitués d'objets de décoration, de tableaux, ou encore d'objets intimes, comme des sous-vêtements de la Reine Victoria.

     

    Mais la pièce phare reste bien le lit que la comédienne et artiste regrettée avait utilisé, le soir de son mariage avec Larry Fortensky, à Old Battersea House, son lieu favori à Londres.

     

    La vente, d'ores et déjà très attendue, pourrait rapporter quelque 4,8 millions de dollars. Les lits jumeaux occupés par l'ancien président américain Ronald Reagan et son épouse seront également mis en vente.

     

    D'autre part, les trésors d'Elizabeth Taylor vont bientôt faire des heureux puisque le 14 décembre prochain, 189 pièces de haute joaillerie dont quatre-vingts parures exceptionnelles de la défunte star seront mises aux enchères par la maison Christie's à New York. Une vente dont le montant total est estimé à 30 millions de dollars.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  •  

     

     

     Liz Taylor

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Liz Taylor

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Fichier:Taylor, Elizabeth posed.jpg

     

     

     

    Dame Elizabeth Rosemond Taylor, communément appelée Liz Taylor, est une actrice britannico-américaine, née le 27 février 1932 à Londres, dans le quartier d'Hampstead, et morte le 23 mars 2011 à Los Angeles.

     

    Elisabeth Taylor

     

    Elle commence sa carrière à l’âge de dix ans et rencontre aussitôt le succès en tournant dans des films tels que Fidèle Lassie, le mélodrame Le Grand National (qui lui vaut son premier triomphe personnel) réalisé par le directeur favori de Greta Garbo, Clarence Brown, Les Quatre Filles du docteur March mis en scène par Mervyn LeRoy (qui révéla Lana Turner), la comédie Le Père de la mariée de Vincente Minnelli et sa suite… Une place au soleil et Géant, les deux de George Stevens avec respectivement Montgomery Clift, James Dean et Rock Hudson, lui ouvrent, en 1956, les portes de l’immortalité.

     

    Étoile d’Hollywood dans les années 1950 et 1960, elle reçoit deux Oscars pour ses rôles dans La Vénus au vison et Qui a peur de Virginia Woolf ?. Ses autres grands succès incluent La Chatte sur un toit brûlant, Soudain l’été dernier ainsi que Cléopâtre et La Mégère apprivoisée.

     

    Elisabeth TaylorPlus rare sur grand écran à partir des années 1970 en raison de sa santé précaire (et de l’insuccès de ses films dès la fin des années 1960), Elizabeth Taylor se consacre à la lutte contre le SIDA avant même le décès de son ami Rock Hudson en 1985.

    Elisabeth Taylor

    En 1999, l’American Film Institute distingue Elizabeth Taylor comme la septième plus grande actrice de tous les temps dans le classement AFI’s 100 Years100 Stars.

     

     

     

     

     

     

    Elizabeth Taylor naît le 27 février 1932 à Hampstead, situé en Angleterre dans la banlieue cossue de Londres, avec la nationalité britannique, de parents tous deux américains et originaires de Kansas City (Missouri). Elle est la seconde enfant de l'actrice Sara Viola Warmbrodt (de son nom de scène Sara Sothern, 1895–1994) et de Francis Taylor (1897–1968), propriétaire d'une galerie d'art. Elle grandit au 8 Wildwood Road d'Hampstead Garden Suburb auprès de ses parents et de son frère aîné Howard Taylor

    (né en 1929).

    Ses deux prénoms, Elizabeth et Rosemond lui ont été donnés en l'honneur de sa grand-mère paternelle Elizabeth Mary (Rosemond).

    Le colonel Victor Cazalet, un des meilleurs amis de la famille, a beaucoup d'influence sur cette dernière. Riche et bien introduit, membre du Parlement et proche de Winston Churchill, il est un passionné d'art et de théâtre. Il persuade les Taylor de s'établir définitivement au Royaume Uni. Adepte de Science chrétienne, ses liens avec la famille sont également d'ordre religieux. Il devient le parrain d'Elizabeth et entraîne la famille sur le chemin de sa propre obédience.

     

     

    Le biographe Alexander Walker suggère qu'il « est probable que la conversion d'Elizabeth à la religion juive, et son long engagement à la cause d'Israël, a pour origine la vision sympathique qu'elle en a eu chez elle au cours de ces années formatrices. ».

    Walter note que Cazalet était un propagandiste actif pour un État hébreu et sa mère a milité activement au sein de groupements caritatifs avec des collecteurs de fonds en faveur du sionisme. Elle se souvient de l'influence de Cazalet sur sa fille en ces termes: « Victor s'assit sur le lit et prit Elizabeth dans ses bras tout en lui parlant de Dieu. Ses grands yeux sombres scrutaient son visage, s'imprégnant de chaque parole, croyant et comprenant [ce qu'il lui disait] p. 14 ».

    Peu avant le début de la Deuxième guerre mondiale, fuyant les hostilités, les parents d'Elizabeth décident de rentrer aux États-Unis. Sara part la première avec les enfants. Elle débarque à New York au mois d'avril 1939 .

    Le père, resté momentanément à Londres pour emballer les œuvres d'art de son magasin, arrive à son tour au mois de novembre. La famille choisit de s'établir à Los Angeles, Californie, ville dont Sara est originaire et où elle possède de la famille. Francis Taylor y ouvre une galerie où il expose les peintures qu'il a rapportées du Royaume Uni. Son magasin attire rapidement de nombreuses célébrités du tout-Hollywood. D'après Walter, la galerie « ouvre grand les portes aux Taylor, leur donnant accès à la société argentée et prestigieuse » du cinéma hollywoodien. Elizabeth découvre le milieu du cinéma lorsque sa mère la présente aux studios de Hollywood.

    Elisabeth Taylor

     

    Elizabeth bénéficie de la double nationalité. Américaine par ses parents, elle est aussi citoyenne britannique par le fait d'être née sur le sol du Royaume Uni.

    Elizabeth Taylor et la religion :

    Lors de sa venue à Hollywood, la jeune femme n’était pas croyante. Néanmoins, lorsqu’elle commence à fréquenter Conrad Hilton, son premier mari, elle se convertit au catholicisme.

     

    Elisabeth Taylor

     

    Début 1959, elle se convertit au Temple Israël à Hollywood, au grand désespoir de ses parents, et reçoit le nom hébreu de Elisheba Rachel. Dans son autobiographie Elizabeth Takes Off, elle déclare que « ça n’a absolument rien à voir avec mon passé. Mes deux maris Mike Todd et Eddie Fisher étaient tous les deux juifs, mais j’avais voulu le devenir avant. ».

    Cependant la passion qu’elle a pour cette religion diminue rapidement, et elle n’est allée qu’une fois à la synagogue, sans jamais renoncer pour autant à porter sa croix. Des années plus tard, elle commence à s’intéresser à la spiritualité, à Dieu et à la prière.

     

     

    Elisabeth Taylor

     

     

     

    En 1998, elle participe à une session de 200 dollars US à 300 dollars US du Centre de la Kabbale].Ce mouvement spirituel repose principalement sur la lecture du Zohar, dont une version originale reliée en vingt-trois volumes est vendue par le centre. Cette pratique est fortement contestée par de nombreux rabbins qui y voient non seulement une appropriation mercantile de leur patrimoine culturel mais également une dérive sectaire. Comme Elizabeth Taylor, de nombreuses stars ont affirmé leur appartenance à ce mouvement comme Madonna, Tippi Hedren ou Demi Moore.

     

     

    Elisabeth Taylor

     

    Mariages :

    Mis à part sa longue « amitié amoureuse » avec l’acteur Montgomery Clift mais sans lendemain en raison de l’homosexualité de l’acteur, Elizabeth Taylor est mariée huit fois avec sept hommes différents :

    Elisabeth Taylor

    du 6 mai 1950 au 29 juin 1951, avec Conrad Nicholson Hilton Jr. (1926-1969) dit Nicky Hilton, héritier de la chaîne des hôtels Hilton et directeur de la TWA. Leur union n'est pas heureuse et se solde par un divorce au bout de neuf mois.

      Elisabeth Taylor

    du 21 février 1952 au 26 janvier 1957, avec l’acteur Michael Wilding (1912-1979)  qui est son aîné de 20 ans.

     

     Elisabeth Taylor

    du 2 février 1957 au 22 mars 1958, avec le producteur Michael Todd (1909-1958) dit Mike Todd. seule de ses unions à ne pas s’être conclue par un divorce leur idylle prend fin avec la mort du producteur.

     

    Elisabeth Taylor

     

    du 12 mai 1959 au 6 mars 1964, avec le chanteur Eddie Fisher meilleur ami de Todd et consolateur de la veuve éplorée. Leur idylle alors que Fisher est encore marié à Debbie Reynolds crée un scandale dans l'Amérique puritaine de l'époque. Elizabeth le quitte lorsqu'elle entame une liaison avec Richard Burton.

     

    Elisabeth Taylor

    du 15 mars 1964 au 26 juin 1974, avec Richard Burton (premier mariage). Richard Burton joue au théâtre à Toronto. Elizabeth et lui viennent d’obtenir leur divorce respectif du Mexique, un papier que ne voudront pas reconnaître les autorités à Toronto, qui refusent donc au célèbre couple le droit de se marier sur leur territoire.

     

    Elisabeth Taylor

     

     

    Un avocat appelle alors le Ritz Carlton, à Montréal, où Elizabeth Taylor et Richard Burton ont décidé de venir se marier puisqu’au Québec, les lois sont moins sévères. En toute discrétion, ils se disent oui une première fois, dans le salon royal de l’hôtel Ritz Carlton, à Montréal. Minée par le fait qu'elle n'obtient aucun rôle, elle devient boulimique et prend du poids. Elle divorce au bout de dix ans de mariage.

     

     

    Image du Blog fantasyval.centerblog.net

     

     

     

    Elisabeth Taylor

     

     

    .Elisabeth Taylor


    Elisabeth Taylor

     

     

      Elisabeth Taylor

     

    Franco Zeffirelli

    du 10 octobre 1975 au 29 juillet 1976, avec Richard Burton (second mariage).

     

    Elisabeth Taylor

     

    Seize mois après avoir divorcé, ils se remarient en privé à Kasane, Botswana mais se séparent rapidement et divorcent à nouveau en 1976. Burton est opposé à l'image qu'on se fait de sa beauté.

     

     

    Elisabeth Taylor

     

     

    Il admet volontiers qu'elle a « des yeux magnifiques » mais que « [l'apellation] de plus belle femme au monde est un non sens. Elle a... un double menton, une poitrine volumineuse, est plutôt courte sur pattes ».

     

    Elisabeth Taylor

     

     

    En 1976 il déclare que, lors de leur première rencontre, « elle était incontestablement splendide. Je n'ai pas d'autre mot pour décrire cette combinaison de plénitude, de frugalité, d'abondance, de minceur. Elle était somptueuse. Elle était d'une grande générosité. En bref, elle était superbe »

      Liz et Richard (1964)

    du 4 décembre 1976 au 7 novembre 1982, avec le sénateur John Warner (né en 1927) Comme pour Burton, l'actrice s'imaginait qu'être la femme d'un sénateur républicain la ferait connaître. Peine perdue. Elle est admise pour une dépression à la Betty Ford Clinic.

    du 6 octobre 1991 au 31 octobre 1996, avec l’ouvrier en bâtiment Larry Fortensky qu'elle a rencontré à l'occasion d'une deuxième cure de désintoxication à la Betty Ford Clinic. Ils se marient au Ranch de Neverland, la résidence de Michael Jackson.

     

      Elisabeth Taylor

     

    En 2010, un neuvième mariage avait été évoqué avec l'agent et compagnon de la comédienne depuis quelques années, Jason Winters, de presque trente ans son cadet. Elle déclare à la journaliste Liz Smith « Jason Winters est l'un des hommes les plus merveilleux que j'ai jamais connu et c'est la raison pour laquelle je l'aime. Il nous a acheté la plus belle maison d'Hawaï et nous nous y rendons le plus souvent possible ». Taylor et Winters ont été aperçus fêtant l'Independence Day sur un yacht à Santa Monica, Californie.

    Fichier:ElizabethTaylor 1986 cropped2.jpg

     

    Lorsqu'on lui demande pourquoi elle a épousé tant d'hommes, elle répond: « Je ne sais pas, chéri. Cela chasse sûrement le démon qui est en moi » mais en fait, la réalité est toute autre: Elizabeth Taylor n'a jamais été heureuse.

     

    Elisabeth Taylor

     

    Amants :

    C. David Heymann, dans son livre Liz : La biographie non autorisée d’Elizabeth Taylor, dresse la liste des amants de la belle actrice, grande séductrice de l’écran dotée d’une vitalité extraordinaire (en témoigne sa résistance à ses problèmes de santé et à ses abus divers). Outre ses amitiés amoureuses avec les plus célèbres homosexuels d’Hollywood (Montgomery Clift, Rock Hudson...) et ses liaisons déjà citées avec les réalisateurs Stanley Donen et Richard Brooks et avec l’acteur George Hamilton, le biographe détaille (de façon parfois choquante) les passades de Taylor, avec les acteurs Peter Lawford, Victor Mature, et le chanteur et acteur Frank Sinatra parmi les plus connus de ses amants.

     

     

     

     

    Liz taylor et ses enfants

     

    Fichier:Liz Taylor, Liza Todd and Mike Todd by Toni Frissell, 1957.jpg

     

    Enfants :

    De ses différentes unions, Elizabeth Taylor a eu plusieurs enfants :

     

    • avec Michael Wilding :
    • avec Michael Todd :
      • Elizabeth Frances Todd, surnommée Liza (née le 6 août 1957) ;
    • avec Richard Burton:
      • Une fille adoptive, Maria Burton (née le 1er août 1961, adoptée en 1964). Les démarches d'adoption ont été faites à l'époque où Elizabeth Taylor était mariée à Eddie Fisher mais ont abouti lorsque l'actrice eut épousé Burton.

    Elizabeth Taylor est grand-mère pour la première fois en 1971, à l'âge de 39 ans. À la fin de sa vie, elle est la grand-mère de dix-petits enfants et arrière-grand-mère de quatre.

    Tous étaient présents lors de son décès.

     

    Joseph L. Mankiewicz

     

     

    SOURCES : WIKIPEDIA - http://fr.wikipedia.org/wiki/Elizabeth_Taylor

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique